Industrie, Commerce & Artisanat anciens
Moulins la Marche

Place du Carrefour Pasquis

Place du Carrefour Pasquis

Moulins ne semble pas avoir été une localité industrielle. Toutefois à l’époque gallo-romaine, il existait au Breuil des forges à bras ou « catalanes ». On trouve également les traces de l’ancien four d’une tuilerie, une briqueterie (sur la route de Mortagne), deux tanneries (l’une en bordure du chemin rural de Moulins à Bonsmoulins, l’autre sur la Sarthe, en bordure de la RN 832.).

 

 

Des carrossiers, des charrons, des taillandiers (artisans fabriquant les outils et fers tranchants utilisés par les cultivateurs) dont les ateliers se trouvaient quartiers de la Forge, de la Gaularderie et de la Place du Prieuré exerçaient à Moulins.

Il y avait jadis beaucoup plus de marchés qu’à présent. Chacun avait un emplacement bien précis :

– Place du Prieuré, les chaufourniers vendaient la chaux à la barattée.

– Carrefour de la route de Courtomer et de la ruelle de l’Abreuvoir, le marché aux bestiaux réunissait plus de 200 animaux venus d’un rayon de 20 km (quelques bovins, des porcs de lait et des coureux, c’est-à-dire des porcs de 4 à 5 mois aptes à l’engraissement).

– Rue de la Butte et ruelle Pierrotte, on vendait beurre, fromages, volailles et lapins.

– Place de la Mairie se tenait le marché aux poissons.

– Place de la Halle (située entre l’église, la rue Robergel et la rue St Nicolas), se déroulait un marché aux céréales et aux pommes de terre.

– Rue de l’Orme Forget et ruelle St Nicolas prenait place le marché aux légumes.

Place de la Halle et Grande Rue Pasquis

Place de la Halle et Grande Rue Pasquis